Conseils

12 Supers Exercices Pour Débutants Au Piano

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Sommaire
My Piano Pop, Piano, Exercices, Débutant

Tu débutes au piano et tu cherches des exercices pour t’améliorer rapidement, mais tu ne sais pas par où commencer ? Rythme, accord, assouplissement et coordination des mains, voici tout ce qu’il te faut dans l’ordre !

Les exercices essentiels pour bien débuter le piano

Par où commencer ?

Quand on commence une nouvelle discipline, ce n’est pas évident de savoir par quoi commencer et dans quel ordre. Il faut d’abord savoir que l’ordre ne sera pas le même selon le style de morceaux que tu vas jouer. 

Ainsi, en musique classique, on aurait tendance à démarrer par des gammes, de petites mélodies à jouer successivement aux deux mains, de la lecture de notes, etc.

Mais si on veut jouer des musiques actuelles, que ce soit du jazz ou de la pop, on va davantage raisonner en accords qu’en mélodies

Ainsi, dans cet article, je te détaille les premières étapes du pianiste pop. Les voici en synthèse :

  1. travailler les accords
  2. assouplir et muscler les mains pour pouvoir être plus à l’aise, en particulier pour la main gauche qui joue en octaves, 
  3. se familiariser avec le rythme
  4. travailler la coordination des mains, pour pouvoir jouer un maximum de rythmiques différentes.

A retenir : Si tu veux progresser rapidement en piano pop et ne pas t’arracher les cheveux, faire quelques exercices régulièrement va énormément t’aider ! Pas besoin d’y passer des heures, juste quelques minutes par séance.

L’intérêt de jouer aussi des morceaux entiers

Faire des exercices, c’est bien. Mais ce n’est pas forcément le plus satisfaisant quand on pourrait jouer des morceaux qu’on adore. 

C’est pourquoi chez MyPianoPop, nous avons pris le parti de te permettre d’apprendre dès le départ des standards pop.

Parce que c’est plus motivant que des bouts d’exercice ou des mélodies spécifiquement conçues pour acquérir ce savoir !

En travaillant tes morceaux, on te propose aussi des exercices adaptés pour pouvoir mieux les jouer. Ainsi, ce n’est pas faire des exercices pour faire des exercices, mais pour pouvoir jouer cette musique que tu aimes.

Et en bonus, MyPianoPop te permet d’acquérir toutes les connaissances théoriques nécessaires. Au fur et à mesure, sans vraiment t’en rendre compte !

Exercices pour apprendre à jouer des accords

Dans cette vidéo, Cyrille t’apprend à jouer tes premiers accords.

Dans ce chapitre, tu trouveras des exercices issus de cette vidéo, ainsi que d’autres.

Reprenons ensemble tout ça ! Comme pré-requis, ce sera plus simple pour toi de déjà savoir situer les notes sur le clavier.

Si ce n’est pas encore le cas, tu peux apprendre à le faire avec cet article qui t’apprend à te repérer sur ton clavier.

Les accords : quoi travailler ?

Quand on parle de travailler ses accords, il y a plusieurs choses à distinguer. Dans l’ordre chronologique, voici ce que nous allons travailler ensemble :

  1. bien maîtriser l’accord parfait, autrement appelé accord de triade ou encore accord 3 notes. Dans un premier temps, il faut être à l’aise avec la forme de base de l’accord. Dans l’exercice 1, nous travaillons les accords parfaits de la gamme de Do Majeur (C), dans leur forme de base.
  2. savoir renverser un accord. Un renversement, c’est simplement lorsqu’on joue les notes dans un ordre différent. Dans l’exercice 2, nous allons renverser l’accord de Do Majeur (C).
  3. savoir utiliser le bon renversement, pour enchaîner des accords en ne bougeant pas trop la main. C’est ce que nous allons faire dans l’exercice 3.

Que ce soit à l’étape 1, 2 ou 3, il va être important de faire attention à la simultanéité des doigts.

Cela veut dire qu’il faut faire sonner tous les sons en même temps. Peut-être que cela te demandera d’acquérir plus de force dans les doigts.

C’est pourquoi le chapitre suivant est dédié à muscler ta main. 

Pour chaque exercice, trouve un doigté confortable. Je t’en propose un, mais cela ne t’empêche pas d’en changer. Chaque main est unique !

Dans ces exercices, je te guide sur les notes à jouer pour chaque accord. Mais l’étape suivante, ça va être de toi-même savoir quelles notes correspondent aux notations anglophones des accords.

Cet art, c’est celui de savoir constituer les accords. Pour l’apprendre, tu trouveras tout ce qu’il te faut dans ce super-guide. Tu vas voir, ce n’est pas très compliqué, et cela va t’ouvrir les portes de millions de morceaux !

Exercice 1 : Gamme harmonisée de C

Faire un accord de Do Majeur (C)

Pour commencer et avant de faire l’exercice en entier, entraîne-toi d’abord à faire le premier accord tout seul. C’est l’accord parfait de Do Majeur (C) dans sa forme de base :

  • Do Mi Sol à la main droite, le Do utilisé étant le Do du milieu. Tu peux observer qu’on joue une touche sur deux. Pour le doigté, cela peut être 1 2 5 ou 1 3 5 ou 1 2 4 … ou encore un autre.
  • Do et Do à la main gauche – aïe ça tire sur la main ! – généralement avec le pouce (1) et le petit doigt (5). C’est une octave. Ton pouce est sur le premier Do à gauche du Do du milieu. Ton petit doigt est sur celui encore plus à gauche. Si ça tire trop, ne joue que le pouce.

Si besoin, Cyrille te montre comment faire dans la vidéo. Répète plusieurs fois l’accord, jusqu’à ce que tes doigts tombent bien en même temps et que tu aies trouvé un doigté confortable.

Monter la gamme de Do Majeur

Maintenant que tu es à l’aise avec la position de base de l’accord parfait sur Do, l’exercice va consister à monter la gamme :

Gamme harmonisée de Do Majeur (C)

Pour chaque nouvel accord, tes deux mains vont entièrement se décaler d’une touche blanche vers la droite. Par exemple, pour le 2ème accord, tu vas avoir l’octave de Ré à la main gauche, et Ré fa la à la main droite. Dans cet exercice, on n’utilise pas les touches noires.

A retenir : monter c’est aller vers les aigus, vers la droite du clavier.

Quand tu es sur ton 8ème accord, tu es à nouveau sur l’accord parfait de base de Do Majeur, mais plus aigu. Répète-le, puis redescends note à note, comme tu es monté.

Quand tu es bien à l’aise et si tu veux t’entraîner à mettre le rythme, tu peux faire ceci :

  • compte lentement mais très régulièrement 1, 2, 1, 2, 1, 2, etc. 
  • sur chaque numéro 1, tu joues un accord.

Si c’est trop difficile, compte plus lentement.

La bonne posture pour jouer des accords

Sur tes accords, fais bien attention de ne pas tordre tes poignets. Si c’est le cas, c’est que tu es peut-être trop proche du clavier.

Ou alors que tu n’avances pas assez certains doigts entre les touches noires. Avancer sa main vers le fond du clavier permet en effet une position plus naturelle pour jouer certains accords. 

Ta main doit être dans l’alignement de ton bras.

Tu ne dois pas forcer sur ton poignet. Cela veut dire que peut-être tes doigts seront de biais par rapport au clavier, certains plus avancés vers le fond, et c’est normal !

Si tu as un doute sur la posture du pianiste, rendez-vous sur cet article. 

Exercice 2 : Accord de C et renversements

Comme dans la vidéo de Cyrille, nous allons travailler les renversements.

Renverser un accord, c’est simplement jouer les notes dans un autre ordre. Parfois aussi, on double (ou triple ou etc …) certaines notes.

Par exemple, dans la plupart des exercices de cet article, la main gauche joue en double une note qui est déjà jouée à la main droite. On a donc cette note en 3 exemplaires !

Ici, on va renverser l’accord de Do Majeur (C).

Dans sa forme de base, c’est Do + Mi + Sol. C’est ce qu’on a travaillé dans l’exercice 1. 

Si on renverse, on peut avoir Mi + Sol + Do (1er renversement) ou Sol + Do + Mi (2ème renversement).

A noter : si on renverse encore l’accord, on retombe sur la forme de base Do + Mi + Sol. Comme l’accord compte 3 notes, il a 3 renversements. Donc si on a un accord de 4 notes on aura… 4 renversements !

Entraînons-nous sur ces renversements en montant à la main droite :

Entraîne-toi à monter et descendre en boucle, toujours avec les doigts bien simultanés. Tu peux essayer différents doigtés, pour trouver celui qui te convient.

Voici un exemple de doigté pour chaque position :

Exercice 3 : Enchaîner 2 accords : C et F

Comment bien enchainer 2 accords

Dans les enchaînements d’accords des exercices 1 et 2, on avait la main droite qui se déplaçait beaucoup

Pour avoir un bel enchaînement entre 2 accords, on va chercher à se déplacer le moins possible. D’abord, on regarde les notes communes.

On va aussi essayer de bouger au minimum la main donc de trouver les notes proches qui tombent bien sous les doigts.

Dans cette optique de s’économiser, fais attention de ne pas éloigner ta main du clavier lorsque tu passes d’un accord à l’autre. Reste proche, mais au-dessus des touches pour ne pas en enfoncer par mégarde.

Enchaîner C et F

On va s’entraîner à enchaîner 2 accords différents : C et F. 

Quelles sont la ou les notes communes ? Do Mi Sol et Fa La Do ont le Do en commun. On va donc conserver notre Do d’un accord à l’autre, et bouger au minimum.

Donc si on part sur la position de base de C (Do + Do Mi Sol), alors le meilleur renversement de F est Fa + Do Fa La. 

Remarque : En conservant le Do, on aurait pu jouer La Do Fa en descendant. Cependant, cela aurait nécessité davantage de déplacements. 

La main gauche va jouer l’octave de Do, puis l’octave de Fa. En montant ou en descendant, peu importe. Quant à la main droite, voici ce que ça va donner sur ton clavier. Adapte les doigtés si besoin :

Joue ces 2 accords en boucle de façon régulière.

Jouer un enchaînement des 4 accords magiques

Pour t’amuser avec + d’accords, utilise les 4 accords magiques. On va en profiter pour réviser les positions de base et les renversements.

Les 4 accords magiques sont les accords de C G Am et F.  Enchaîne d’abord les 4 accords en position de base :

C : do + do mi sol

G : sol + sol si ré

Am : la + la do mi

F : fa + fa la do

Puis entraîne-toi pour chacun avec leurs renversements, en montant et en descendant comme dans l’exercice 2 :

C : do mi sol, mi sol do, sol do mi, etc.

G : sol si ré, si ré sol, ré sol si, etc.

Am : la do mi, do mi la, mi la do, etc.

F : fa la do, la do fa, do fa la, etc.

Pour terminer, joue-les suivant ce bel enchaînement :

Si tu as compris le truc, tu pourras ensuite créer un autre enchaînement en partant d’un autre renversement de C.

Exercice pour assouplir et muscler les mains au piano

Assouplir et muscler les mains : à quoi ça sert ?

Assouplir et muscler les mains, ça peut servir notamment :

  • à travailler l’indépendance des doigts. Par exemple, cela peut être pratique pour toi d’arriver à jouer l’annulaire sans qu’il y ait le majeur et l’auriculaire qui jouent aussi !
  • à obtenir toujours un son lorsque tu joues une touche. Avec un doigt mal maîtrisé, il est possible que tu appuies trop lentement. Il n’y a alors pas de son qui est produit.
  • pouvoir atteindre des notes éloignées les unes des autres.
  • pouvoir utiliser facilement l’annulaire et l’auriculaire pour jouer. Ce sont généralement les doigts les moins musclés.
  • à avoir la main qui reste relativement stable quand tu joues. Cela te permet d’économiser tes efforts pour mieux jouer, de ne pas avoir de tensions inutiles qui altèrent ton jeu.
  • Et bien d’autres choses !

Exercice 5 : Assouplir sa main pour jouer l’octave

Étirer sa main au piano ou sur une table

Si tu veux assouplir et agrandir ta main, tu peux faire ceci :

Mets tes deux pouces sur une touche. Puis essaye d’atteindre la touche la plus éloignée possible avec chacun de tes petits doigts. Tu peux aussi le faire sur n’importe quelle surface plate, comme une table. Cherche en tous cas à aller le plus loin possible, tout en douceur et en progression. 

Mon conseil : Fais des rebonds sur ton support, pour essayer d’aller toujours plus loin. Sans te faire mal, bien sûr.

Mieux vaut faire ça à la fin d’une séance de jeu, quand les mains sont chaudes. Comme tout étirement, il est préférable de le faire quand le corps est échauffé. Sinon on risque de se faire mal. 

A refaire ensuite avec l’annulaire à la place du petit doigt. Puis avec le majeur. Et enfin avec l’indexA retenir : plus tu vas progresser et jouer, plus tu vas gagner en extension de la main. Des exercices dédiés comme ceux-là peuvent d’aider à accélérer l’agrandissement de ta main.

Jouer l’octave à la main gauche

Quelle que soit la taille de ta main, il est possible que jouer des octaves te demande un effort. Ou alors qu’il soit difficile de ne pas se faire mal à la main en tirant trop longtemps sur ta main.

Si dès le début tu n’arrives pas à jouer la fameuse octave de main gauche du piano pop, vas-y étape par étape :

  • joue uniquement la fondamentale à la main gauche (avec un seul doigt) pendant ta séance, et prends quelques minutes en fin de séance pour t’entraîner à faire l’octave complète pour assouplir tes doigts
  • dès qu’une douleur apparaît repasse au jeu à un doigt à la main gauche (en ne jouant que la fondamentale) si tu veux continuer ta séance

Astuce : si tu joues au bord des touches, tu pourras jouer plus facilement l’octave ! Baisse un petit peu ton poignet, le tour est joué !

Cet exercice est à faire ensuite à la main droite, ça lui fera du bien aussi !

Exercice 6 : Muscler les mains pour jouer mieux

Nous allons muscler les mains une par une. Tu vas voir, cela va bien te délier les doigts ! D’ailleurs, si tu tapes vite à l’ordinateur, tu vas sans doute retrouver quelques sensations.

Monter en jouant tous les doigts

Commençons par la main droite.

On va démarrer par le pouce sur le Do du milieu, jouer les doigts un à un sur les touches qui se suivent, redescendre en s’arrêtant à l’index. Sur cette même note, on place le pouce, et on repart.

A noter : Cet exercice est intéressant car il permet aussi à ta main de mémoriser le placement qui permet de jouer les notes successives. 

Voici le début :

Continues à monter, et arrête-toi quand c’est trop aigu. Reprends au Do du milieu.

Fais en sorte que :

  • les notes ne se chevauchent pas : relève bien les doigts !
  • qu’il n’y ait pas de silence entre les notes. Les notes s’enchaînent. En même temps qu’un doigt se lève, un autre s’abaisse
  • toutes tes notes soient bien régulières. Pas une plus rapide que les autres !
  • quand tu changes de doigt sur la même note, rebondis souplement sans écourter trop la première. Pas de hoquet, hips !

Mon conseil : si c’est trop dur, ralentis !

Pour la main gauche, on va faire les mêmes notes, mais ça ne sera du coup pas les mêmes doigtés. Commence sur un Do plus grave, avec le petit doigt. On va jusqu’au pouce, on redescend sur l’annulaire, et là on remet le petit doigt sur la même note.

Voici le début :

Descendre en jouant tous les doigts

Tu as sans doute pu remarquer que l’exercice précédent faisait bien travailler les doigts 1 et 2 à la main droite, et 3 et 4 à la main gauche. On va inverser, en faisant la même chose mais en descendant. On commence toujours sur un Do.

Voici le début pour chaque main :

Les gammes pour se muscler

Dans cet état d’esprit, je te conseille aussi de t’entraîner à faire des gammes. Tu trouveras les exercices dans cet article sur les gammes.

Exercices pour apprendre le rythme au piano

Dans cette vidéo, Cyrille te livre ses secrets et exercices pour apprendre le rythme au piano.

Quoi travailler pour être en rythme au piano ?

Être en rythme, cela se travaille. Certaines personnes disent parfois “je n’ai pas le sens du rythme”. En réalité, cela s’acquière et se travaille très bien. Il n’y a que peu de personnes qui sont réellement atteintes de ce qu’on appelle “la surdité rythmique”. C’est une forme de trouble dans le traitement musical effectué par le cerveau. Alors on prend confiance, et on y va !

Pour un débutant, travailler le rythme va consister à apprendre à jouer les notes sur la pulsation. Nous allons nous y entraîner dans l’exercice 7. La pulsation, c’est un battement qui définit chaque temps. Elle peut être plus ou moins rapide. En plus de suivre la pulsation, il va te falloir aussi compter pour faire durer certaines notes plus longtemps qu’un seul temps. Mais au final, plus les notes durent longtemps, plus tu as du temps pour changer de note. Donc c’est plus facile

Ensuite, tu vas apprendre à jouer entre les pulsations, avec l’exercice 8. On va subdiviser le temps, et donc jouer plusieurs notes par temps

Enfin, tu pourras refaire ces exercices et ajouter un référent de tempo, pour être bien régulier. Cela va t’habituer à intégrer une référence externe dans ta façon de jouer, ce qui est indispensable si tu veux pouvoir jouer en groupe

Bon à savoir : le tempo définit la rapidité avec laquelle on joue un morceau. 

Exercice 7 : Jouer des accords en rondes, en blanche, en noires

Pour ces exercices, on va considérer que la noire = 1 temps.

Accord de C sur différentes rythmiques

Nous allons reprendre notre accord de Do Majeur dans sa forme de base (Do + Do Mi Sol) et le jouer à différentes rythmiques : en rondes, en blanches et en noires.

Ecriture en rondes, en blanches et en noires sur partition

On va commencer en jouant lentement, donc en rondes.

Diagramme d’accord en rondes

Les rondes vont durer quatre temps. Voici les étapes :

  • place tes mains sur le clavier, sans jouer
  • compte en boucle jusqu’à 4, de façon régulière
  • quand tu le sens, commence à jouer. Ton accord doit toujours tomber sur le numéro 1. Ne t’arrête pas de compter !
  • Maintiens ta main enfoncée, jusqu’à ce qu’on revienne sur le 1. A ce moment-là, répète l’accord.
  • Joue des accords en ronde jusqu’à ce que ce soit facile pour toi de compter régulièrement en jouant. 

Ensuite, on va jouer en blanches. Reprends exactement les étapes précédentes, mais ne compte que jusqu’à 2.

Diagramme d’accord en blanches

Pour terminer, on va jouer en noires. Il n’y a plus besoin de compter, seulement de suivre la pulsation régulière. A défaut de dire des numéros, tu peux battre la pulsation.

Diagramme d’accord en noires

Battre la pulsation

Pour battre la pulsation, tu peux battre du pied, de la tête, bouger le buste en rythme, etc. Tu peux aussi le dire dans ta tête  “tac, tac, tac, tac….” Trouve ta façon idéale pour sentir le rythme et le garder régulier !

Mon conseil : Avant de commencer à jouer quoique ce soit, sens d’abord le tempo dans ton corps ou dis-le dans ta tête. ENSUITE, tu peux commencer à jouer.

A retenir : les pianistes aguerris jouent toujours sur la pulsation. C’est hyper important de s’habituer à ressentir le tempo dans son corps. On ajoute à cela le comptage, lorsqu’on a des notes longues.

Changer d’accord sur différentes rythmiques

On va maintenant poursuivre l’exercice en changeant d’accord à chaque fois. On utilisera C et F, les mêmes que dans la partie 1 : Do+Do Mi Sol et Fa + Do Fa La.

Reprends les rythmiques en rondes, en blanches et en noires, avec ces accords :

Mon conseil : Prends une pulsation beaucoup plus lente pour commencer !

Exercice 8 : Apprendre à subdiviser le temps en jouant sur les “et”

Dans cet exercice, nous allons jouer plusieurs accords par temps. Cela veut dire qu’il y a des notes qui vont tomber entre les pulsations.

Si on subdivise en 2 nos temps 1, 2, 3, 4, on peut alors compter ainsi :

1 et 2 et 3 et 4 et 1 et 2 et 3 et 4 et 1 ….

Entraîne-toi à compter de cette façon. Sois bien régulier.

Astuce : Si tu bas la pulsation corporellement, tu peux utiliser des repères corporels. Par exemple, le “et” c’est lorsque tu as le pied en haut. Ou lorsque tu relèves la tête.


Nous allons nous entraîner à répéter tout l’accord de C sur les pulsations et les “et”. Sur partition, cela s’écrira avec des croches, qui vont 2 fois plus vite que les noires :

Ecriture en croches

Exercice 9 : Ajouter un référent de tempo

Une fois que tu es à l’aise sur les exercices 7 et 8, ajoute un référent de tempo : un métronome ou une backing track. Pour apprendre à t’en servir, rendez-vous sur cet article.

Exercice de coordination des mains au piano

Dans cette vidéo, Cyrille t’explique comment apprendre à coordonner tes mains.

La coordination des mains : synchronisation et indépendance

Si tu fais du piano pop, tu vas apprendre dès le premier morceau à jouer simultanément une note de main gauche et un accord de main droite.

C’est ce qu’on appelle la “synchronisation” des mains. Tes mains jouent en même temps, même si ce ne sont pas forcément les mêmes notes.

Cette coordination est une première étape indispensable pour pouvoir ensuite aller plus loin.

Bonne nouvelle, avec les exercices que tu as fait dans cet article, tu as donc déjà commencé à travailler ta synchronisation.

C’est dû au fait de jouer toutes les notes de l’accord en même temps. Avec l’exercice 10, tu vas aller plus loin en ce sens. 

Rapidement, au fil des morceaux, les choses à jouer à la main droite et à la main gauche vont avoir un rythme différent : c’est l’indépendance des mains.

Nous sommes plutôt habitués pour ce qui est de coordonner nos mains, par exemple lorsqu’on applaudit. C’est plus difficile lorsqu’il faut différencier les 2 mains qui font des choses différentes à des moments différents…

Nous allons voir ça dans les exercices 11 et 12. Mais si tu manges avec des couverts, que tu conduis, que tu danses ou que tu jongles, c’est le genre de choses que tu as déjà appris à faire !

Exercice 10 : Travailler la coordination des mains

Reprenons l’exercice 6, mais à 2 mains cette fois-ci. Voici le début :

Pense à y aller VRAIMENT lentement. On va plutôt viser la régularité que la vitesse. Prends un tempo bien lent, et essaie de le tenir un maximum. 

Mon conseil : Pour progresser rapidement au piano, prends l’habitude de jouer de temps en temps ton exercice ou ton morceau sans t’arrêter. Cela veut dire de continuer quand tu te trompes. Eh oui, en concert, pas question de reprendre !

Une main après l’autre pour poursuivre dans le tempo, surtout si on joue à plusieurs ! Donc de temps en temps, entraîne-toi en version concert ! 


Quand tu seras bien à l’aise avec ça, tu pourras aussi faire des gammes avec les mains ensemble, comme dans cet article.

Exercice 11 : Alterner les mains

Une main après l’autre

Nous allons jouer l’accord de C en noires mais en alternant les deux mains. Il y aura une main différente qui va jouer sur chaque pulsation

Faisons-le d’abord avec des sons courts. On joue les notes puis on relève pour jouer l’autre main.

Prends le tempo lent qui va bien, puis commence par la main gauche sur le temps 1. Voici ce que ça va donner :

Quand une main se relève, l’autre descend. Apprends à bien maîtriser ce balancier. Pour commencer, si c’est trop difficile, tu peux jouer d’abord uniquement les pouces.

Avec les sons qui se chevauchent

Nous allons faire la même chose, mais avec des sons longs. On va ainsi conserver les doigts appuyés jusqu’à ce qu’ils rejouent. Les sons des deux mains vont donc se chevaucher.

Chaque note durera 2 temps :

N’hésite pas à jouer très très lentement au départ.

Exercice 12 : Varier les rythmiques

Rythmes non alternés

Nous allons apprendre 2 rythmes simples qu’on retrouve souvent :

  1. Main gauche sur le temps 1, main droite sur les temps 2, 3 et 4. La main droite joue 3 fois plus que la main gauche. Tiens bien la main gauche jusqu’à ce qu’elle rejoue :

Au départ, tu peux lever la main gauche si c’est trop difficile. Mais le jeu c’est qu’elle soit toujours en train de sonner pendant que la main droite se répète.


Nous allons refaire pareil, mais ne pas jouer sur le temps 3. A la place, on relève la main droite pour faire un silence. Ce silence permet de donner une sensation plus dansante :

L’as tu remarqué ? Ce rythme est similaire au premier d’alternance des mains de l’exercice 11 pour la main droite, mais on tient la main gauche.

Jouer sur les “et” uniquement avec la main droite

Ce qui est très fréquent aussi, c’est qu’il y ait une des deux mains qui se répète sur le “et”. Nous allons répéter la main droite sur chaque “et”, toujours avec un accord de C.

Tu vas donc compter “1 et 2 et 3 et 4 et 1 et 2 et 3 etc.”. Sur chaque numéro, tu joues les 2 mains. Sur le “et”, tu ne répètes que la main droite en maintenant la main gauche.

Vas-y tranquillement ! Si besoin, commence les mains séparées pour bien intégrer ce que chacune doit faire. 

L’as tu remarqué ? C’est l’exercice 8, sauf que la main gauche ne joue qu’une fois sur 2.

Entraîne-toi à ce que la main gauche tienne les sons jusqu’à ce qu’elle soit rejouée, comme dans l’exercice précédent. Ne la relève pas en même temps que la main droite !

Et voilà, tu as tout ce qu’il te faut pour progresser rapidement sur tes premiers morceaux !

En avant toute !

Découvre nos cours de piano en ligne en cliquant ici.

Logo MyPianoPop

Anaïs de MyPianoPop

Une question, une remarque ou besoin d’information ? Je suis là pour t’aider

Nos cours sur le sujet

Mon premier cours de piano

Mon premier cours de piano Gratuit

– GRATUIT – Si tu veux te mettre au piano ou t’y remettre en repartant des fondamentaux alors ce cours est fait pour toi !

Piano Pop Débutant

Piano Pop Débutant - Apprendre le piano

La méthode ludique, progressive et moderne pour apprendre le piano pop sans partition et à n’importe quel âge, même en partant de 0.