Super Guide

A quoi servent les pédales d’un piano ?

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Les pédales d'un piano
Sommaire

Les pédales d’un piano : fonctionnement et utilisation

MyPianoPop : Les pédales du piano
Les 3 pédales d’un piano

Comme dans une voiture, on a généralement trois pédales sur un piano (mais la comparaison s’arrête là). Cependant, cela peut varier en fonction des pianos.

Mais à quoi servent ces pédales ? Comment les utilise-t-on ? Est-il nécessaire de les avoir pour débuter au piano ?

Sur un piano, on trouvera au maximum 3 pédales. L’ensemble forme le pédalier, ou “lyre” sur un piano à queue.

Généralement en métal doré ou argenté, elles ont toutes une utilisation et un fonctionnement différents pour modifier les sons. Elles sont une aide précieuse pour le pianiste mais aussi un moyen de travailler le son.

Laisse-moi te faire les présentations, de gauche à droite.

  • la pédale de gauche : la pédale douce. Elle atténue le son et aide à jouer moins fort (piano)
  • la pédale du milieu : la pédale de soutien qui garde la résonance de la dernière note jouée et étouffe les autres notes. Sur un piano droit c’est une sourdine, qui étouffe le son.
  • la pédale de droite : la pédale de sustain. Elle permet de prolonger la résonance d’une note, une fois la touche relevée. C’est la pédale indispensable au pianiste pop.

La pédale de gauche du piano : la pédale douce

Deux mécanismes pour rendre le son plus doux au piano

La pédale de gauche aussi appelée pédale douce ou Una corda, tire son nom de son mécanisme. Elle permet de décaler les marteaux afin qu’ils frappent sur moins de cordes par touche qu’habituellement (pour rappel, il y a jusqu’à 3 cordes par touche en fonction de la hauteur du son), le but étant de produire un son plus doux.

Ceci est valable sur les pianos à queue, car sur les pianos droits, c’est une autre astuce qui est utilisée pour imiter ce rendu : les marteaux sont rapprochés des cordes. Moins d’élan pour frapper, moins de volume sonore. Tu verras ce mouvement des marteaux dans la vidéo à la fin de l’article.

A retenir : la Una Corda est une pédale qu’on utilise relativement peu au piano. Elle aide à jouer moins fort certains passages en atténuant le son, en le rendant plus doux.

En tant que débutant au piano, cette pédale n’est pas nécessaire.

Pour aller plus loin : les notations sur une partition

La Una Corda s’utilise durant une partie plus ou moins longue d’un morceau afin d’affiner l’interprétation, et en particulier de marquer les nuances faibles notées p, pp et ppp sur une partition (respectivement “piano”, “pianissimo” et “pianississimo”). A toi de trouver quand cela sonne bien de l’utiliser !

On peut parfois trouver les inscriptions UC puis TC sur une partition, pour Una Corda et Tre Corda (de l’italien “trois cordes”), qui indiquent où il faut précisément l’activer, puis la désactiver.

La pédale du milieu : la pédale de nuit ou la pédale tonale

La pédale du milieu a un effet différent selon qu’il s’agit d’un piano droit ou d’un piano à queue : elle est appelée respectivement pédale de nuit ou pédale tonale.

Bon à savoir : Certains pianos n’ont que 2 pédales. C’est la pédale du milieu qui est enlevée (il reste donc la pédale de droite et la pédale de gauche). 

Un piano à deux pédales
Un piano à deux pédales (gauche et droite)

La pédale de nuit pour étouffer le son

Sur un piano droit, la pédale du milieu est la pédale de nuit. Et qu’est-ce qu’on apprécie la nuit ? Le silence, pour pouvoir dormir ! Ainsi, un grand nombre d’instruments sont équipés d’une sourdine afin de diminuer le volume sonore et de pouvoir s’entraîner sans gêner les autres autour. C’est le rôle de cette pédale qui, en descendant une bande de feutre entre les cordes et les marteaux, permet d’étouffer le son, de l’atténuer (encore plus que la Una Corda qui le rend juste plus doux).

Astuce : Si tu ne veux pas gêner tes voisins et que tu n’as pas de piano numérique (avec un casque), tu peux enclencher la pédale de nuit en l’enfonçant et en la faisant coulisser à gauche pour la « bloquer ». Tu n’auras plus à t’en préoccuper de toute ta séance d’entraînement !

La pédale tonale ou de soutien pour faire résonner le son

Sur un piano à queue, la pédale du milieu est la pédale tonale, que l’on appelle aussi pédale sostenuto (soutien, en italien, à ne pas confondre avec la pédale de sustain). Elle permet de faire résonner certaines notes préalablement appuyées.

En gros : tu appuies sur tes touches de clavier et tu appuies sur ta pédale pour faire durer ces notes. Tu peux jouer par dessus d’autres notes qui, elles, sont jouées normalement. Un peu comme un accompagnement qui tiendrait pendant que tu joues autre chose ! Pratique, non ?

Bon à savoir : sur un piano à queue, tu peux laisser résonner un accord joué avec les deux mains grâce à cette pédale tonale, et jouer par dessus une mélodie qui est ailleurs sur le clavier

La pédale de droite : la pédale de Sustain pour prolonger la résonance d’une note

Les 3 noms de la pédale de droite : la pédale de résonance, de sustain et forte

La pédale de droite est la pédale de résonance. Elle est plus couramment appelée “pédale de Sustain” en piano pop, littéralement “pédale de soutien” (encooore !) mais en anglais cette fois, alors attention à ne pas la confondre avec la “pédale sostenuto” vue précédemment !

A retenir : la pédale sostenuto (“soutien” en italien) est la pédale du milieu d’un piano à queue, et la pédale de sustain (“soutien” en anglais) est la pédale de droite de tous les pianos.

Autre nom courant pour cette pédale qui sert à maintenir tous les sons joués : la pédale forte (prononcer “forté”), mais ce nom peut prêter à confusion en faisant croire qu’elle modifie le volume sonore ; c’est bien le cas pour les 2 autres pédales qui diminuent les sons, mais ici il n’en n’est rien.

La pédale de sustain, la pédale la plus utilisée et indispensable au pianiste pop

Son rôle à elle, c’est de faire durer tous les sons joués, jusqu’à ce qu’on la relève.

Généralement, son utilisation est indiquée sur la partition avec les notations Ped * … mais pas forcément ! Je te détaille tout ça dans cet article dédié.

Fonctionnement de la pédale de sustain

Quel est le fonctionnement de la pédale de sustain ? Elle agit sur les étouffoirs, qui s’éloignent tous des cordes, et ne se rabattent que quand on lâche la pédale, coupant ainsi net le son (sauf, bien sûr, si tu maintiens une touche appuyée). Pour mieux comprendre, n’hésite pas à consulter cet article où je t’explique le fonctionnement d’un piano !

En tant que débutant, et comme tu as pu le voir dans la vidéo de Cyrille, il ne faut pas maintenir la pédale appuyée trop longtemps, au risque de créer une vibrant brouillard pianistique.

A retenir : la pédale de sustain, ou pédale forte, permet de prolonger la résonance de la note même après l’avoir relâchée. C’est la plus utilisée, elle est indispensable au pianiste pop qui va l’utiliser dès les premiers cours !

Quelle est LA pédale du piano ?

On parle souvent d’utiliser “la” pédale d’un piano, or je viens de t’expliquer qu’il y en a 3. Tu l’auras peut être déjà compris, quand on parle de LA pédale, on fait référence à la pédale de sustain qui est la plus utilisée et la plus utile au pianiste pop.

On retrouve la pédale de sustain (pédale de droite) sur tous les pianos, et c’est donc elle qu’on aura (ou qu’il faudra acheter) sur un piano numérique qui n’a qu’une seule pédale branchée au clavier. C’est THE one, l’immanquable qui permet de donner un effet réverb’ à l’interprétation. C’est aussi elle qui va être ta précieuse alliée pour faciliter tes passages d’accords en te permettant d’anticiper l’accord pour un rendu plus mélodieux.

Si tu as un piano numérique et que tu n’as pas encore acheté ta pédale de sustain, dans notre guide d’achat nous recommandons celle-ci. Tu peux l’acheter sur le site Thomann pour 16,50€.

La pédale de sustain sur un piano numérique
La pédale de sustain d’un piano numérique

De toutes façons, la Una Corda et la Pédale de nuit servent à réduire le volume sonore, et dans la mesure où on peut régler précisément le volume d’un piano numérique à l’aide d’un bouton, tu comprendras donc pourquoi elles sont superflues.

A retenir : la pédale du piano numérique est la pédale de sustain qui permet de faire durer les sons. C’est la pédale incontournable du pianiste pop débutant ! Elle sera utilisée dès le premier cours dans notre méthode Piano Pop Débutant.

Télécharge gratuitement le guide d'achat du pianiste pour bien choisir ton matériel de piano

Logo MyPianoPop

Anaïs de MyPianoPop

Une question, une remarque ou besoin d’information ? Je suis là pour t’aider

Nos cours sur le sujet