Super Guide

Les accords de base au piano

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Les accords de base au piano
Sommaire

Les accords de base au piano : les connaître et apprendre à les jouer

Le piano pop se base sur la science des accords. C’est la première chose à travailler en tant que pianiste pop débutant. C’est ce que t’explique Cyrille dans la vidéo ci-dessous. En tant que pianiste pop, petit à petit, tu vas apprendre les différents types d’accords. Dans cet article, on te propose de découvrir les deux accords de base au piano indispensables à connaître : les accords parfaits majeurs et mineurs. On va aussi te donner tous les conseils et astuces pour apprendre à les jouer en rythme.

https://www.youtube.com/watch?v=hkipMDJ1hCY

 

Accord et fondamentale

Qu’est ce qu’un accord ?

Un accord, c’est au moins 3 sons qui sont joués en même temps. Jusque là, rien de très compliqué : 3 notes ou + = un accord.

La fondamentale

Pour construire un accord, il est important d’intégrer la notion de “fondamentale” : c’est la base de l’accord, sa fondation. La fondamentale est importante car c’est elle qui donne le nom de l’accord. Par exemple, dans un accord de Fa Majeur, la fondamentale est Fa.

Pour constituer un accord à partir de sa fondamentale, on pourrait ajouter n’importe quelles notes plus aiguës, bien évidemment. Seulement, il y a des notes qui sonnent plus ou moins bien ensemble. C’est pourquoi il y a des accords codifiés qui portent un nom. Dans cet article, nous allons voir les deux types d’accords indispensables à connaître quand on débute le piano pop. Ce sont des accords à 3 notes, appelés les accords parfaits majeurs et mineurs. Les connaître et bien comprendre leur construction va ensuite te faciliter énormément la vie et l’apprentissage des autres accords !

Les tons, les demi-tons et les intervalles au piano

Commençons par quelques définitions :

Le nom des notes composant un accord 3 notes

Sans entrer dans trop de théorie (pas nécessaire pour débuter au piano avec Mypianopop) un accord est composé d’au moins 3 notes. Chaque note porte un nom. Par exemple sur les notes de la gamme majeur de Do qui est la plus connue (Do Ré Mi Fa Sol La Si Do) nous retrouvons la fondamentale (Do), la seconde (Ré), la tierce (Mi), la quarte (Fa), la quinte (Sol), la sixte (La) et la septième (Si).

 

L‍’intervalle

L’intervalle est la distance entre deux notes. Chaque intervalle entre deux notes a donc un nom qui permet de le qualifier.

Le ton et le demi-ton

Le plus petit intervalle entre deux notes est le demi-tons. 2 demi-tons font un ton. Ainsi, chaque intervalle correspond à un nombre de tons et de demi-tons. Et chaque intervalle d’un demi-ton a un nom :

  • La fondamentale
  • La seconde mineure
  • La seconde majeure
  • La tierce mineure
  • La tierce majeure
  • La quarte mineure
  • La quarte majeure
  • La quinte mineure
  • La quinte majeure
  • La sixte mineure
  • La sixte majeure
  • La septième mineure
  • La septième majeure
  • L’octave
Intervalles par rapport à la fondamentale, avec la mesure en ½ tons
Les intervalles au piano

Tu n’as pas besoin de les apprendre par cœur, mais familiarise-toi avec leur nom car tu vas les retrouver souvent ! Tu peux retenir déjà la fondamentale, la tierce et la quinte qui vont former les accords parfaits. Mais je te détaille ça juste en dessous 😉

En tant que pianiste, ce que tu dois retenir, c’est que toutes les touches successives du piano sont séparées par ½ ton, en tenant compte des touches noires. Si on regarde l’écart entre les touches blanches, on a donc parfois un ton et parfois ½ ton, selon qu’on a une touche noire ou non entre les deux :

Ecart en tons entre les touches blanches du clavier
Ecart en tons entre les touches blanches du clavier

Pour simplifier, dans cet article, nous allons compter les intervalles en nombre de touches du piano plutôt qu’en ½ tons, mais c’est équivalent.

A retenir : le ½ ton, c’est le plus petit intervalle entre deux touches. C’est l’écart qu’il y a entre deux touches successives du piano.

 

Mesurer l’écart entre 2 notes

Ainsi, grâce à ce qu’on vient de voir, on peut facilement compter les intervalles en ½ tons. Pour cela, et comme les ½ tons sont équivalents aux écarts entre les touches, on compte le nombre de touches noires et blanches entre les 2 notes, sans compter la première mais en comptant la dernière.

Par exemple,si on veut connaître l’intervalle en tons entre Do et Fa, on va simplement compter les touches : (Do) Do#:1 Ré:2 Ré#:3 Mi:4 Fa:5

Donc il y a 5 demis-tons entre Do et Fa. 5 divisé par 2 = 2,5 tons, il y a donc 2,5 tons entre Do et Fa.

Le nom de cet intervalle de 5 demi-tons est “quarte juste”, comme vu précédemment dans le schéma des noms d’intervalles.

Mesurer l'écart entre deux notes au piano
Apprendre à compter l’écart entre deux notes

Qu’est-ce qu’un accord parfait en musique ?

Un accord parfait est un accord composé de trois notes dans son état fondamental (donc pas renversé) et composé de sa fondamentale, sa tierce (majeure ou mineure) et sa quinte juste (donc non augmentée ou diminuée – ce n’est pas grave à ce stade si tu ne comprends pas ça).

Il en existe deux types : les accords parfaits majeurs et les accords parfaits mineurs.

 

Les accords majeurs

Découvrons d’abord l’accord parfait Majeur qui est “The” accord de base.

https://youtu.be/2f0cDZHGyqE

Constitution de l’accord majeur

L’accord (parfait) majeur est un accord de trois notes dont la tierce est majeure (et c’est ce qui donne le caractère majeur à l’accord). Il a une teinte plutôt joyeuse. La tierce majeure a un écart de 4 touches (4 demi-tons) avec la fondamentale. La quinte est alors située 3 touches après la tierce (ou 7 touches si on compte depuis la fondamentale). Voici donc la composition de l’accord parfait majeur :

Accord majeur = Fondamentale + Tierce majeure + Quinte

Tu peux aussi retenir comme moyen mnémotechnique : 4 – 3

Comprendre la construction d'un accord majeur
Comprendre la construction de l’accord parfait majeur

Ecriture et notation d’un accord majeur

Voici comment s’écrit un accord parfait majeur sur une portée, avec une note sur deux donc les têtes de notes sont collées. De plus, soit toutes les notes sont sur une ligne, soit elles sont toutes en interligne. Voici également un exemple de diagramme d’un accord majeur (ici Do).

Diagramme d'un accord de Do Majeur
Diagramme d’un accord de Do Majeur
 
Notation sur une portée d'un accord parfait majeur
L’accord parfait majeur sur la portée

Pour info : En notation internationale, on indique simplement le nom de la fondamentale. Par exemple, “C” voudra dire que c’est un accord parfait majeur de Do.

Les accords majeurs de base

  • Do (C) : Do-Mi-Sol  (C E G)
  • Ré (D) : Ré-Fa#-La  (D F# A)
  • Mi (E) : Mi-Sol#-Si  (E G#-B)
  • Fa (F)  : Fa-La-Do    (F A C)
  • Sol (G) : Sol-Si-Ré   (G B D)
  • La (A) : La-Do#-Mi (A C# E)
  • Si (B)  : Si-Ré#-Fa# (B D# F#)

 

Les accords mineurs au piano

https://youtu.be/5xF2V1wxw_Q

 

Composition d’un accord mineur

Un accord parfait mineur a la même fondamentale et la même quinte que l’accord parfait majeur correspondant. Sa tierce en revanche est mineure, c’est-à -dire qu’elle a un écart de 3 touches avec la fondamentale. La quinte est alors située 4 touches après la tierce (et toujours à 7 touches de la fondamentale).

Il suffit donc de diminuer d’un demi ton la tierce d’un accord majeur pour retrouver l’accord mineur correspondant.

En synthèse, cela fait 3 touches (1,5 tons) à la fondamentale pour la tierce mineure, puis 4 touches (2 tons) supplémentaires pour atteindre la quinte juste(les 3 touches et 4 touches sont inversées par rapport à l’accord parfait Majeur)

Accord mineur = Fondamentale + Tierce mineure + Quinte

Tu peux aussi retenir comme moyen mnémotechnique : 3 – 4

Ecriture et notation d'un accord mineur
Construction d’un accord parfait mineur

Voici un exemple d’accord parfait mineur écrit sur partition (il ressemble beaucoup à l’accord parfait majeur, n’est-ce pas ! C’est le même principe) et un exemple de diagramme d’accord.

Les accords de base : Diagramme d'un accord mineur
Accord de Do mineur
 
En notation anglophone, un accord mineur est indiqué par la lettre “m” minuscule indiquée à droite du nom de la fondamentale, par exemple Am pour un accord parfait de La mineur.

L‍es accords mineurs de base

  • Do mineur (Cm) : Do-Mib-Sol (C Eb G)
  • Ré mineur (Dm) : Ré-Fa-La  (D F A)
  • Mi mineur (Em) : Mi-Sol-Si  (E G B)
  • Fa mineur (Fm) : Fa-Lab-Do (F Ab C)
  • Sol mineur (Gm) : Sol-Sib-Ré (G Bb D)
  • La mineur (Am) : La-Do-Mi   (A C E)
  • Si mineur (Bm)  : Si-Ré-Fa#  (B D F#)

 

Les renversements d’accords au piano

Qu’est ce qu’un accord renversé ?

Un accord peut se jouer dans n’importe quel sens. Il n’y a pas d’ordre dans les notes jouées. Par exemple un accord de Do majeur (C) peut se jouer Do Mi Sol (C E G) – Mi Sol Do (E G C) ou Sol Do Mi (G C E). C’est un choix à faire en fonction de l’harmonie et du son recherchés. Un accord est dans son état fondamental quand la note fondamentale (ici le Do) est en premier, sinon il est renversé. Mi Sol Do est donc un renversement de l’accord de Do.

En mélangeant l’ordre des notes, le nom de l’accord ne change pas. C’est ce qui s’appelle renverser l’accord. Comme une tarte tatin a sa pâte au-dessus des fruits mais reste une tarte, un accord renversé de Do Majeur restera un Do Majeur :

Exemple d'un accord renversé
Les 3 renversements de Do majeur

L’état fondamental d’un accord (donc non renversé) c’est la configuration où toutes les notes sont les plus proches possibles de la fondamentale, en restant au-dessus de celle-ci. Donc dans cet article, nous avons vu plus haut la forme fondamentale des accords parfaits.

Ainsi Do majeur (C) peut se jouer, du plus grave au plus aigu : Do Mi Sol (C E G) qui est la forme fondamentale – Mi Sol Do (E G C) ou Sol Do Mi (G C E), pourvu qu’à la basse on ait un Do.

Retiens bien cette notion de renversement, tu vas la trouver partout !

 

S’entraîner aux renversements d’accords au piano

Si tu ne connais pas les renversements tu peux les travailler avec Cyrille dans cette vidéo :

https://www.youtube.com/embed/qaESK7GRW7o

 

Jouer et enchaîner les accords de base au piano

Pour réussir ses changements d’accords en rythme, il y a quelques astuces à connaître, au-delà bien sûr du fait de connaître le rythme à jouer. Je vais te les présenter dans ce chapitre, et si tu veux aller plus dans le détail tu peux consulter cet article.

5 astuces pour réussir ses changements d’accords

Les principales astuces que je te conseille sont :

  • travailler d’abord les déplacements de chaque main séparément avant de jouer les 2 mains ensemble (commencer par la main droite, puis par la main gauche)
  • t’entraîner à placer la fondamentale (avec ou sans l’octave) à la main gauche avec le pouce de ta main gauche (mais au début tu peux utiliser n’importe quel doigt) et en le regardant. Si tu veux ajouter l’octave, travaille l’écartement de l’octave à la main gauche pour l’avoir bien en main et que ton petit doigt trouve facilement quelle touche jouer sans que tu aies à le regarder.
  • à la main droite, t’habituer à fonctionner par “empreinte”, c’est-à-dire un ou deux doigtés confortables pour chaque type d’accord. Par exemple, pour l’accord parfait dans sa forme fondamentale, on utilise couramment 1/2/4 ou 1/3/5, parfois 1/2/5. A toi de choisir ! Systématiser cela te permet de ne plus avoir à trop réfléchir lorsque tu vois un accord parfait, ta main prend directement la bonne position.
Accord de base : Accord majeur de Ré au piano
Trois doigtés possibles pour jouer l’accord majeur de D (Ré)
  • pour la main droite, en plus de fonctionner par empreinte, prends l’habitude de regarder ton pouce. Ainsi, tu places juste ton pouce et hop, toute ta main est bien placée !

  • laisser tes mains proches du clavier lorsqu’elles se déplacent. En effet, la ligne droite est le plus court chemin entre 2 positions et donc cela te permet d’être rapide, de ne pas perdre de temps dans tes déplacements de mains.

Il te sera aussi très utile de travailler la synchronisation (coordination) et la désynchronisation (ou indépendance) des mains. Pour cela, tu trouveras tout ce qu’il faut dans cet article.

Les accords de base : Les 4 accords magiques

https://www.youtube.com/embed/2xquaU3uESQ

Les 4 accords magiques correspondent à une grille de progression d’accords très utilisée. Il y a des milliers de grilles d’accords, mais celle-ci est parfaite pour faire des tubes, et est utilisée dans près de..80% des chansons pop que tu écoutes !

Sans plus attendre, voici les 4 accords magiques :

c’est-à-dire : accord parfait de Do Majeur, accord parfait de Sol Majeur, accord parfait de La mineur, accord parfait de Fa majeur, joués en boucle.

Soit… 4 accords parfaits sur 4 accords ! Tu comprends maintenant l’intérêt de ces accords parfaits !

Un bon exercice d’accords est d’enchaîner ces accords avec la main droite. Cela te permet d’appliquer les conseils donnés juste avant.

Joue les accords dans leur forme fondamentale, avec un doigté confortable pour toi (tu peux reprendre le doigté proposé dans les diagrammes d’accords ci-dessus).

Tu peux jouer autour du Do de serrure ou à l’octave au-dessus. Quand tu es bien à l’aise avec la main droite, tu peux ajouter la main gauche qui joue la fondamentale, en montant et en descendant parallèlement à la main droite, mais une octave plus bas. Joue la main gauche uniquement avec le pouce et garde bien les mêmes doigts d’un accord à l’autre.

Quand tu seras bien à l’aise, tu pourras t’entraîner à les enchaîner avec des formes renversées, tel que bien détaillé dans ce super-guide.

Bon à savoir : il existe aussi une forme mineure des 4 accords magiques, en Mi mineur (plutôt utilisée à la guitare). La voici :

Pour les jouer dans leur forme fondamentale, tu peux utiliser ces doigtés :

Et voilà, les accords de base du piano n’ont plus de secret pour toi ! Il ne te reste plus qu’à pratiquer ! Et pour en savoir + sur ce sujet, tu peux télécharger notre super-guide sur les accords de base.

Télécharger le dictionnaire des accords de base pdf

Télécharge gratuitement le dictionnaire des accords de base au piano pour te repérer plus rapidement et jouer toutes tes chansons préférées !   Télécharger le guide des accords de base pdf

Bonus : Les doublures de notes

La doublure d’une note est le fait, pour une note quelconque de l’accord (fondamentale, tierce, etc.), de figurer plus d’une fois dans un même accord.

Par exemple, l’accord parfait est composé de 3 notes différentes. Ces 3 notes sont parfois répétées plusieurs fois dans le même accord : on dit qu’on “double la fondamentale”, qu’on “double la tierce” ou qu’on “double la quinte”, selon la note qui est répétée. Voici un accord de Do Majeur avec doublures :

Accord parfait de Do Majeur avec doublures

De bas en haut : Do Sol Do Mi Sol Mi Do. Dans cet exemple, la fondamentale Do est doublée 2 fois, la Tierce Mi est doublée une fois, et la quinte Sol est doublée une fois.

De façon courante, en piano pop, on double la fondamentale puisqu’on joue la fondamentale à la main gauche + les 3 notes de l’accord à la main droite (total de 4 sons). Quand on ajoute l’octave de la fondamentale à la main gauche, alors la fondamentale est triplée (5 sons), comme ici :

Extrait de Je te promets de Johnny Hallyday

Télécharge gratuitement tes fiches avec tous les accords de base pour débuter au piano

Logo MyPianoPop

Anaïs de MyPianoPop

Une question, une remarque ou besoin d’information ? Je suis là pour t’aider

Nos cours sur le sujet

Piano Pop Débutant
Piano Pop Débutant - Apprendre le piano pop

La méthode ludique, progressive et moderne pour apprendre le piano pop sans partition et à n’importe quel âge, même en partant de 0.